LE RAPPORT RSE

Un rapport RSE (ou rapport de développementdurable) est un document périodique (généralement annuel) publié par une entreprise pour rendre compte de ses actions et de ses résultats (indicateurs clés pour y remédier) en matière de responsabilité sociale d’entreprise. C’est donc un document qui synthétise et rend publique toutes les informations sur les actions mises en place par l’entreprise pour respecter les principes du développement durable.[1]

Il convient que, à intervalles appropriés, une organisation adresse aux parties prenantes concernées un rapport sur ses performances en matière de RSE. Il convient que l’entreprise décrive comment et quand les parties prenantes ont été impliquées dans l’élaboration du rapport sur la responsabilité sociétale et qu’elle présente une image complète et juste des performances en matière de responsabilité sociétale, y compris les réalisations et les carences ainsi que les moyens de traiter ces carences.

Selon les normes ISO 26000, pour établir le rapport RSE, il convient que l’entreprise prenne en compte les considérations suivantes :

  • Il convient que le domaine et l’échelle du rapport d’une organisation soient adaptés à la taille et à la nature de l’organisation ;
  • Il convient que le rapport décrive comment l’organisation a décidé des domaines d’action qu’elle compte couvrir et comment elle envisage de le faire ;
  • Il convient que le rapport présente les objectifs, performances opérationnelles, produits et services de l’organisation dans un contexte de développement durable ;
  • Un rapport peut se présenter sous diverses formes, en fonction de la nature de l’organisation et des besoins de ses parties prenantes. Il peut s’agir, entre autres, de l’enregistrement électronique d’un rapport, de versions interactives sur le Web ou de copies papier. Il peut également s’agir d’un document isolé ou d’une partie du rapport annuel de gestion.
Objectifs poursuivis :

L’établissement d’un rapport est une réponse globale et formalisée à l’intention des parties prenantes et de leurs attentes. Les retombées de cette action de « rendre compte » publiquement sont difficilement mesurables, aussi bien en termes de création de valeur qu’en termes d’image et de réputation. Même si elle répond à des besoins, la transparence est à manier avec précaution : l’excès d’informations peut en effet empêcher toute stratégie commerciale, ou se retourner contre son auteur en cas d’embellissement artificiel de la réalité. La communication de résultats non financiers est une révolution culturelle pour les entreprises et les experts-comptables. Il n’est en effet pas d’usage dans la profession de dévoiler publiquement des éléments si « personnels ». Et pourtant, ce comportement est l’une des composantes premières du concept de responsabilité sociale des entreprises.

Référentiel du rapport R.S.E :

Incontestablement le GRI[2] standards 2016 fait consensus. Régulièrement cité dans la nouvelle norme ISO 26000, il apparaît comme la référence mondiale du reporting de développement durable. Au cours de l’année 2016, à la suite d’un processus de collaboration entre les différents acteurs de la RSE, une nouvelle version des lignes directrices de reporting de la GRI a vu le jour.

Ces entreprises seront obligées de publier leur rapport de gestion sur les conséquences sociales et environnementales de leur activité et sur leurs engagements sociétaux en faveur du développement durable.

Le contenu du rapport RSE :

Le rapport RSE tente d’apporter une mesure de la performance globale. La pertinence des thèmes abordés y est essentielle. Les indicateurs de performance y figurant sont significatifs et jouent un rôle important dans la représentation des impacts économiques, sociaux et environnementaux.

Enfin, le rapport RSE ne doit pas être complexe, ni dans sa conception, ni dans sa compréhension, mais plutôt lisible, vérifiable, comparable et accessible.


[1] https://e-rse.net/definitions/definition-rapport-rse/#gs.JmobDF7h (consulté le 10 septembre 2021)

[2]Global Reporting Initiative – www.globalreporting.org (consulté le 0 septembre 2021)

Publié dans RSE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *